Banque Publique

Banque Publique

Ce site est soutenu par De Ronde Tafel van Socialisten (la Table Ronde de Socialistes) et par l' INEM
Privatiser vient du mot latin ‘privare’ qui veut dire spolier...

Banque Publique RSS Feed
 
 
 
 
NL - Nederlandstalige versie

Posts tagged Didier Reynders

Comment Reynders a offert un cadeau fiscal de 700 millions aux multinationales sans débat parlementaire

13 Janvier 2016 – par Marco Van Hees et Quentin Vanbaelen La Belgique a été condamnée par la Commission européenne pour un système d’avantages fiscaux qui a permis à 35 multinationales de ne pas payer 700 millions d’euros. Ce système a pourtant été voté par tous les partis en 2004, sans aucun débat parlementaire et […]

Frauder le métro : 5000 % d’amende. Frauder des millions au fisc :­­ l’amnistie ?

  Quentin Vanbaelen (Solidaire) La Belgique a-t-elle offert des aides d’État illégales à des multinationales ? La Commission européenne se pose des questions sur une série de rulings acceptés par l’administration fiscale belge. Au même moment, certains plaident pour une nouvelle amnistie fiscale pour les grands fraudeurs. « Plutôt que de lutter contre la fraude, ce gouvernement […]

BNP-Paribas a obtenu Fortis « pour rien », selon Morgan Stanley.

Comment Albert Frère a roulé la présidente du Brésil Marco Van Hees C’est en passe de devenir un gigantesque scandale au Brésil : la société publique PetroBras, que dirigeait l’actuelle présidente Dilma Rousseff, a été grugée par une certaine société Transcor Astra. Or, celle-ci est détenue par le milliardaire carolo Albert Frère, dont la fortune doit […]

Marco Van Hees adresse un droit de réponse à Didier Reynders

Le ministre Didier Reynders (MR) a sorti récemment un ouvrage sous forme d’entretiens, dans lequel il évoque la situation professionnelle de Marco Van Hees, fonctionnaire du SPF Finances, mais également syndicaliste, auteur de plusieurs ouvrages et collaborateur du service d’études du PTB. Rédaction en ligne (ptb) Didier Reynders et la calomnie (dessin Matiz) Les propos […]

Enquête sur le frère des intérêts notionnels

La Commission européenne interroge la Belgique sur l’article 185 de son code fiscal, qui permet aux filiales belges des multinationales d’obtenir d’importantes déductions d’impôts. Et ce n’est pas son seul point commun avec les intérêts notionnels… Marco Van Hees Nous n’en sommes qu’aux préliminaires. C’est ce que le département Concurrence de la Commission européenne déclare […]

Affaire Fortis : Santander, une occasion manquée à cause de la Frère-Reynders Connection ?

Service de presse PTB Le Soir de ce 26 septembre 2013 relate que, selon plusieurs sources, Fortis a manqué une occasion de se sauver à bon compte en ne concluant pas l’échange d’activités (banque contre assurance) que la banque espagnole Santander était disposée à conclure. La suite est connue : BNP-Paribas a eu Fortis « […]

Didier Reynders, fidèle à lui-même

Interrogé à l’émission radio Matin première de la RTBF, l’ex-ministre des Finances Didier Reynders, désormais aux Affaires étrangères, a fait du Reynders. Au moins 30 milliards d’argent belge dorment sur des comptes en Suisse. Les Suisses proposent un tiers de cette somme contre l’anonymat des fraudeurs ? « Moi, ce que j’ai demandé, c’est qu’il […]

Dossier Dexia (mai/juin 2012)

      Ruben Ramboer, le rédacteur en chef adjoint de Solidaire et Danny Carleer de banquepublique.be, ont esquissé en trois épisodes le déclin de Dexia dans le journal Solidaire  (n° 21 du 24 mai – n° 22 du 31 mai et n° 23 du 7 juin 2012 ). Dans l’article « Les terroristes de Dexia », […]

Le naufrage de Dexia (3/3) :: Le petit coup de pouce des amis politiques

Dans la débâcle de Dexia, certains hommes politiques ne sont pas tout à fait innocents. Dans nos premiers articles, nous avions déjà abordé le rôle désastreux de Jean-Luc Dehaene. Dans notre dernier volet, il sera question des politiciens administrateurs de Dexia aveuglés par l’argent, et des autoproclamés « sauveurs de la patrie » Didier Reynders […]

Lutte contre la fraude fiscale :: Le jeu des 3 erreurs

Les mesures contre la fraude annoncées par le secrétaire d’État John Crombez (sp.a) constituent un pas. Mais un pas minuscule, non crédible et orienté. Marco Van Hees La lutte contre la fraude sera une priorité, annonce le gouvernement. Il présente ainsi quatre mesures emblématiques : la centralisation des comptes bancaires détenus à l’étranger, l’interdiction de […]

Pour s’inscrire à notre lettre d’information