Banque Publique

Banque Publique

Ce site est soutenu par De Ronde Tafel van Socialisten (la Table Ronde de Socialistes) et par l' INEM
Privatiser vient du mot latin ‘privare’ qui veut dire spolier...

Banque Publique RSS Feed
 
 
 
 
NL - Nederlandstalige versie

Posts tagged bpost

Impayable

Marco Van Hees (facebook) Il est impayable, Alexander De Croo (enfin, façon de parler, hein). Je lui pose une question aujourd’hui sur le projet de fusion entre B-Post et Post NL (épisode 4, le retour du fils des actionnaires privés). Et je relève des contradictions dans sa réponse. Entre autres, il m’a répondu que le […]

Qu’implique le possible rachat de PostNL par bpost ?

8 Novembre 2016 – par Michaël Verbauwhede (Solidair) Ce week-end, bpost a fait savoir qu’elle offrait 2,5 milliards d’euros pour le rachat de l’entreprise postale néerlandaise (PostNL). L’opération atteint le niveau zéro de la transparence, que ce soit à l’égard des travailleurs, des pouvoirs publics ou de la population. Et, ce qui est sûr, c’est […]

bpost veut utiliser les réfugiés pour du dumping social

24 Août 2016 – par Maxime Vancauwenberge (Solidaire) bpost veut engager des réfugiés comme facteurs. Une manière de pratiquer le dumping social pour éviter d’améliorer les salaires et conditions de travail des postiers, fortement mis à mal par la direction, afin de continuer à arroser les actionnaires. Dumping En cas de plainte, ces facteurs ont […]

La libéralisation de bpost : quels impacts sur les conditions de travail et sur le service public ?

Auteur: Maxime Vancauwenberge (marx.be) Historiquement, La Poste était un service public belge qui employait un très grand nombre de travailleurs dont la majorité était des facteurs. Le facteur était engagé comme statutaire et était donc un fonctionnaire. Il connaissait bien le quartier et ses habitants et n’hésitait pas à les aider ou à leur rendre service […]

« Le bilan de toutes les privatisations ? Un gagnant et trois perdants »

7 Mai 2015 – auteur: Marco Van Hees Le député PTB Marco Van Hees a interpellé le ministre De Croo sur le projet du gouvernement de (continuer à) privatiser B-Post et Proximus, ce jeudi 6 mai à la Chambre. « Le bilan de toutes les privatisations depuis 1993 (CGER) est clair : il y a un […]

Bpost :: Les actionnaires sont satisfaits du dividende intérimaire, pas le personnel

5 Décembre 2014 – auteur: Section poste du PTB Les dix premiers mois de cette année, bpost a réalisé un profit net de 244,8 millions d’euros. Bpost transfère 85 % de ses profits en dividendes intérimaires. Dans ce cas, donc, 208 millions d’euros. Selon bpost, l’entreprise se débrouille très bien en bourse. Ceci, parce que Bpost occupe […]

Bpost :: Les travailleurs n’iront pas plus loin dans la réorganisation

Jeudi 23 janvier, les syndicats de Bpost ont déposé un préavis de grève en front commun. Ils refusent d’aller plus loin dans les transformations de l’entreprise menées sous l’impulsion de l’ancien CEO, Johnny Thijs. Ils demandent à clarifier la situation et l’avenir des travailleurs. Gérard Mugemangango Le débat sur le scandaleux salaire de l’ancien CEO […]

Quand le service public est le grand absent du débat autour de bpost

La hache de guerre semble clairement déclarée depuis que le socialiste Jean-Pascal Labille a décidé de réduire le salaire du patron de bpost Johnny Thijs de 1,2 million par an à « seulement » 650 000 euros. Le PS et son ministre se retrouvent en effet dans l’œil du cyclone, attaqués sans relâche par le […]

Non à la privatisation de bpost et de Belgacom

  On privatise tout, on privatise la mer et le ciel, on privatise l’eau et l’air, on privatise la justice et la loi, on privatise le nuage qui passe, on privatise le rêve, surtout s’il est diurne, et qu’on le rêve les yeux ouverts. Et finalement, pour couronner le tout et en finir avec tant […]

Les CEO chantent les louanges de Johnny Thijs, les postiers sont moins enthousiastes

Mi-décembre, le gouvernement décidait que les CEO des grandes entreprises publiques auraient désormais un salaire annuel maximal de 650 000 euros. Pour Johnny Thijs, le patron de Bpost, cela signifiait quasiment une réduction de moitié de son salaire de près d’1,2 million d’euros. Il ne l’a pas avalé et a remis sa démission… Le postier […]

Pour s’inscrire à notre lettre d’information