Banque Publique

Banque Publique

Ce site est soutenu par De Ronde Tafel van Socialisten (la Table Ronde de Socialistes) et par l' INEM
Privatiser vient du mot latin ‘privare’ qui veut dire spolier...

Banque Publique RSS Feed
 
 
 
 
NL - Nederlandstalige versie

Posts tagged BNP Paribas

Cherchez l’erreur.

Marco Van Hees En 2008, l’Etat belge cède Fortis à BNP Paribas qui ne débourse rien mais donne à l’Etat belge ses propres actions BNPP (dont une partie est vendue aujourd’hui). De 2009 à 2015, l’Etat belge touche 1,5 milliard € de dividendes de BNP Paribas. Mais sur la même période, cette dernière touche 4,5 […]

Privatiser Belfius: une très mauvaise idée.

Danny Carleer Les mauvais gouvernements privatisent. Cela s’est toujours fait ainsi. Il ne faut donc pas être surpris que le ministre des Finances Van Overtveldt (N-VA) va pour la vente de Belfius. La participation gouvernementale à Proximus et Bpost peut également être vendue ainsi que les actions de la BNP Paribas française. A la fin […]

3 fois plumés : ​BNP Paribas Fortis sauvée avec notre argent, 1000 emplois en moins, 2 milliards pour les actionnaires

8 Décembre 2015 – auteur: Service de presse du PTB BNP Paribas Fortis va verser un dividende exceptionnel de 2 milliards d’euros à sa maison-mère française. Pourtant, dans le même temps, la banque annonce un plan drastique de suppression de l’emploi. Pour le PTB, toute la politique du gouvernement est résumée : au service des multinationales, au […]

BNP Paribas sanctionnée par les autorités des États-Unis :il faut aller plus loin

13 juillet par Eric Toussaint , Patrick Saurin Fin juin 2014, afin d’éviter une condamnation, BNP Paribas a reconnu sa culpabilité et a passé un accord avec la justice des États-Unis. BNP Paribas accepte de payer 8,9 milliards $ d’amende. Lire plus  www.cadtm.org  

L’Etat belge doit reprendre le contrôle sur les filiales belges de BNP-Paribas

8 Juillet 2014 – auteur: Service de presse du PTB Suite à l’amende record de l’Etat américain à l’encontre de BNP-Paribas et l’absence de toute intervention de l’Etat belge – pourtant actionnaire principal – dans cette affaire, plusieurs partis plaident pour revendre la participation de l’Etat dans BNP-Paribas. Le PTB plaide au contraire pour la reprise sous contrôle […]

BNP-Paribas paie l’amende au gouvernement américain :: 4 leçons à en tirer

auteur: David Pestieau (PTB) BNP-Paribas plaide coupable. BNP-Paribas paie une amende équivalente à un an de bénéfice à l’Etat américain : 9 milliards de dollars, soit plus de 6,5 milliards d’euros. Non pas pour avoir trompé ses clients. Mais bien pour avoir fait des transactions juteuses avec des pays sous embargo américain comme l’Iran, le Soudan et Cuba. […]

BNP-Paribas a obtenu Fortis « pour rien », selon Morgan Stanley.

Comment Albert Frère a roulé la présidente du Brésil Marco Van Hees C’est en passe de devenir un gigantesque scandale au Brésil : la société publique PetroBras, que dirigeait l’actuelle présidente Dilma Rousseff, a été grugée par une certaine société Transcor Astra. Or, celle-ci est détenue par le milliardaire carolo Albert Frère, dont la fortune doit […]

BNP Paribas au Trésor : vive le pantouflage inversé

Article vu sur le site web d’Attac France Pour reprendre en main Bercy, le premier ministre s’apprêterait à nommer un banquier à la Direction du Trésor. Sans doute le ministère de l’économie était-il insuffisamment ferme face à la démagogie anti-banques. Cette nomination va enfin permettre à l’État de servir pleinement le secteur bancaire, ce fleuron […]

Le gouvernement vend sa dernière part de Fortis

Le gouvernement Di Rupo a revendu sa dernière partie de BNP Paribas Fortis. Il s’agit des 25 % que le gouvernement Leterme avait conservés lorsque, fin 2008 et début 2009, il avait cédé la banque en pleine tourmente pour une croûte de pain au groupe français BNP Paribas. Danny Carleer Fortis, la banque que Maurice […]

Affaire Fortis : Santander, une occasion manquée à cause de la Frère-Reynders Connection ?

Service de presse PTB Le Soir de ce 26 septembre 2013 relate que, selon plusieurs sources, Fortis a manqué une occasion de se sauver à bon compte en ne concluant pas l’échange d’activités (banque contre assurance) que la banque espagnole Santander était disposée à conclure. La suite est connue : BNP-Paribas a eu Fortis « […]

Pour s’inscrire à notre lettre d’information