Banque Publique

Banque Publique

Ce site est soutenu par De Ronde Tafel van Socialisten (la Table Ronde de Socialistes) et par l' INEM
Privatiser vient du mot latin ‘privare’ qui veut dire spolier...

Banque Publique RSS Feed
 
 
 
 
NL - Nederlandstalige versie

Acceuil

On privatise tout, on privatise la mer et le ciel,

on privatise l’eau et l’air, on privatise la justice et la loi,

on privatise le nuage qui passe,

on privatise le rêve, surtout s’il est diurne,

et qu’on le rêve les yeux ouverts.

Et finalement, pour couronner le tout

et en finer avec tant de privatizations,

on privatise les États, en on les livre une fois pour toutes

à la voracité des enterprises privées.

(José Saramago dans Cahiers de Lanzarote)

 

En 2008, les banques imploraient l’aide du gouvernement. Sans aide publique, Fortis, la plus grosse banque de Belgique, aurait fait faillite. D’autres suivront…

Cette débâcle bancaire est la conséquence inévitable et prévisible de l’idéologie du profit. Les banques avait mis en place des procédés qui leur ont permis de réaliser des profits gigantesques, bien loin de la bonne gouvernance de façade.

Aprés avoir plaidé pendant des années pour ‘moins d’intervention de l’ Etat’, les directeurs des banques avaient tout d’un coup besoin de l’argent des contribuables pour survivre. Mais ils n’ont tiré aucune leçon de la débâcle et très vite c’était a nouveau ‘business as usual’.

Heureusement, il y a une alternative pour le monde banqaire privatisé. Cette alternative s’apelle ‘Banque Publique’. Vour trouvez sur  le site tout une série d’arguments en faveur d’un secteur bancaire publique.

Des messages sur les faits et gestes du monde financier sont postés régulièrement sur notre homepage. Le site n’est pas gêné par la commercialisation. En effet, il ne faut pas sous-estimer la pression des annonceurs dans les médias classiques. Nosu de notre part n’avons rien à craindre de banques, assureurs ou autres groupes de pression menaçant d’arrêter leurs publicités. N’attendez donc pas d’approche sensationnelle sous notre rubrique info. Nous essayonspar contre de vous présenter une opinion bien étayée.

L’initiative est issue de discussions pendant l’assemblée générale de la Table Ronde des Socialistes (Ronde Tafel van Socialisten).

Banquepublique.be veut servir de forum à la discussion sur le redémarrage d’une banque publique (et d’un secteur bancaire publique).

La crise financière a bien montré les excès auxquels pousse le ‘marché libre’, mais les banquiers privés n’en ont pas tiré beaucoup de leçons. Cela vaut également pour les assureurs privés qui convoitent de plus en plus les tâches qui reviennent à l’Etat, avides qu’ils sont de ramasser encore plus d’argent. La privatisation de la sécurité sociale doit être arrêtée et annulée. C’est pourquoi notre site propose aussi une ébauche de discussion sur les assurances publiques. (DC-01/09/2010)

Pour s’inscrire à notre lettre d’information